jump to navigation

Débat Facebook: n’y avez-vous que des amis? ou FB devient-il un club de Chevalier de colomb? avril 17, 2008

Posted by marijo in Actualités, À lire !, Blog, Critique, Informatique, Jeudi, Les femmes, Les hommes.
trackback

Ce soir, je vais être présente à un débat à l’UQAM. La question: Facebook: N’y avez-vous que des amis?

Ma théorie là-dessus, sans détenir la vérité suprème, est très large.  Pour répondre directement, je crois que non, je n’ai pas que des amis sur Facebook. Je doute que certains soient du « Fake », des gens que je connais qui ont pris une autre identité pour m’espionner. Certains autres de mes amis Facebook sont des lecteurs de ce blog, Certains sont des contacts professionnels mais la part d’amis réels que j’ai doit se situer dans le 15%.

En somme, je crois que FB, et tous les autres réseaux sociaux d’ailleurs, ne sont qu’une extension de la vie sociale réelle, qui manque à tous en ce moment. Je m’explique.

Au tout début, les hommes des cavernes se regroupaient en « meute » pour survivre.  Plus l’humain a évolué, plus son réseau social s’est élargi. On a vu apparaître des clubs comme les Chevaliers de colomb, les filles d’Isabelle, les scouts, les cadets, les troupes artistiques, etc.

Mais lorsque la technologie a envahi la vie des humains et surtout lorsqu’internet est entré dans les foyers, l’homme s’est alors enfermé dans une capsule « virtuelle », ne redescendant que pour répondre à ses besoins essentiels, soit manger, travailler et dormir.

Mais à un moment donné, l’homme a senti que le besoin de se regrouper à un groupe social était dans l’essentiel. Il a alors pris d’assault les myspace, FB, etc.

Donc, ma théorie, est que FB et tous les autres viennent juste remplacer ce besoin basique de l’être humain, c’est-à-dire se regrouper socialement, avoir un sentiment d’appartenance quelque part. Ces réseaux ne font que remplacer les scouts, les filles d’isabelle, les groupements sportifs etc.  Mais est-ce vraiment suffisant pour combler ce besoin de partager, de rencontrer, d’échanger?

Par chance, l’homme de néandertal, l’humain que nous sommes, semble être essouflé de par ces réseaux et préfèrent retourner à la vie réelle, être dans un groupe de vivant. 

Malgré tout, ces réseaux sociaux ont quand même leur place mais pour moi, c’est « marketing », car je l’avoue oui, FB pour moi me sert professionnellement plus qu’autre chose. Mais bon, oui j’ai quand même des amis sur ce site.

 Et vous? Chevalier de colomb ou Facebookien?

 

 

Publicités

Commentaires»

1. Jean-Marc Langevin - avril 17, 2008

Assez d’accord que Facebook ressemble à la vrai société dans le sens que la rapport Connaissances/amitié est toujours déphasé vers la gauche.

Mais c’est aussi ce qui rend la vie plus intéressante de ne pas savoir qui sera là demain. Bref que l’individu hérite du réseau qu’il mérite.

2. Robert Michel - avril 17, 2008

I just stopped by your blog and thought I would say hello. I like your site design. Looking forward to reading more down the road.

Robert Michel


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :