jump to navigation

Aujourd’hui, on parle de la vie ! mai 14, 2008

Posted by marijo in À lire !, États d'âme, Blog, Critique, Faits divers, film, HOCKEY, Humour, Informatique, Le célibat, Les femmes, Les hommes, Livre, Mercredi, Musique, NOËL, Non classé, Nourriture, Photos, Publicité, Recette, Religion, Saguenay, Sexe, sida, Souvenirs d'enfance, Télévision, Tests, travail, Vélo / bike, Vidéos.
add a comment

Allez ! Jasez moi ça un peu là là….

Comment ça va de part che vous?

Publicités

Hacker ou Lamer ? – Attention – Les réseaux électroniques sont aussi écoutés septembre 3, 2007

Posted by marijo in Actualités, À lire !, Blog, Informatique, Livre, Lundi.
1 comment so far

Un hacker est quelqu’un qui sait comment entrer et comment trouver les failles sur un réseau sans en vouloir la destruction. Le trip, c’est de tester les entrées, que ce soit dans les réseaux, les jeux vidéos ou les sites web. Combien de fois j’ai réussi à arriver sur un ftp non sécurisé… Il est facile de modifier des sites web ne nous appartenant pas. Mais je laisse ça au lam. Les hackers sont généralement des informaticiens qui cherchent juste à faire avancer les choses sans user des informations qu’ils possèdent méchamment. (C’est ce qu’on dit.) Microsoft ne trouverait pas les failles de ses logiciels sans eux…

Le lamer est considéré comme le mauvais. C’est lui qui, sans nécessairement avoir les connaissances exactes, va essayer d’entrer dans les réseaux en y laissant des traces, en volant des mots de passe et des renseignements personnels.  Le lamer risque beaucoup par contre en essayant toutes sortes de trucs à partir de sa machine. Il laisse son adresse ip sans s’en rendre compte, fait des modifications dans les systèmes sans s’imaginer qu’on peut le retracer. De plus, le lamer va utiliser tous les logiciels inimaginables (il ne connaît pas les codes de programmation généralement) qu’il va trouver sur le net, sniffer, détecteur de mot de passe, de numéro de série (ces derniers sont les pires… c’est un logiciel qui vous aide à trouver un numéro de série pour un logiciel copié. En vous donnant le mot de passe, ils génèrent bien souvent des spywares et effacent souvent des « closters » de votre disque dur. C’est bien, vous avez votre mot de passe mais votre machine est foutue!)

Il est facile pour n’importe qui de s’improviser lamer mais le titre de hacker n’est pas donné à tout le monde.  Mais j’aime mieux me faire traiter de hack que de lame !

Je suis en train de lire HACKER’S GUIDE de Éric Charton. Il parle de l’écoute des réseaux. Maintenant, un peu comme le fait les services secrets du monde, il est possible de faire de l’écoute électronique sur les réseaux. En cherchant un peu, on trouve des logiciels qui le permettent. Plus possible d’envoyer un courriel avec des menaces ou des injures. Sitôt envoyée, il sera immédiatement repéré et en moins de 24 heures, je peux vous jurer que la police débarquera chez vous.  De plus, avec l’apparition du WIFI, il est possible d’entrer dans plus de réseaux encore. Un firewall? Oui ça protège, mais si quelqu’un veut, il peut, n’oubliez pas.

Alors, lamer ou hacker?

Liens intéressants

Histoire du piratage I

Les hackers célèbres

Kevin Poulsen – Le premier pirate?

hackerguide.jpg

 

I love Lucy the Psy août 13, 2007

Posted by marijo in Activités à faire à Montréal, À propos de moi, Critique, Livre, Lundi, Souvenirs d'enfance.
add a comment

J’aime bien Schultz et ses peanuts. Plus particulièrement Lucy.

Voici d’ailleurs ces débuts. Merci à ce site.

debutlucy.gif

C’est ce que je suis en train de lire.

livrelucy.jpg

Malgré l’apparence de la bande dessinée, l’auteur touche vraiment certains points de la vie et fait réfléchir. J’ai quasi lu tous les Snoopy plus jeune et le rire l’avait alors emporté sur la réflexion. C’est le contraire maintenant. Oui, ça me faire rire encore, mais je me rends compte que Snoopy est loin d’être idiot.

D’ailleurs, je recommande ce livre à tous ceux qui croient avoir besoin d’un psy. Pour moins de 10 dollars, vous aurez une thérapie complète. Je l’ai recommandé à lui.

C’est comme pour Garfield. En lisant ces pages, je crois (C’est juste mon opinion, comme tout ce que vous lisez sur ce blog, ça n’engage que moi)…

Alors en le lisant, je crois qu’on oublie les petits soucis avec lesquels on s’en fait tant.